Catégories
Actualité Photographe

Photo de danse : Les photos les plus splendides

PHOTOS DE DANSE : LES PHOTOS LES PLUS SPLENDIDES

Vous êtes à la recherche de photo de danse ? Vous êtes au bon endroit.

S’intéresser à la danse et à la photo c’est s’enrichir de toute l’histoire et de toute la richesse culturelle de cet art.

Découvrez dès maintenant notre sélection des meilleures photos de danse !

Photo de danse : Nicola Selby

Nicola Selby est une photographe de grand talent. Elle s’est faite remarquer dans le domaine de la photo de danse. Son passé de danseuse professionnelle se ressent dans ses sublimes créations.

Sur cette photo, on peut y voir le danseur nommé « Andre Miller ». La photo a été prise assez proche du sol pour créer le sentiment que le danseur le touche pratiquement.

photo-de-danse

Photo de danse : Lilly Murray

Lilly Murray nous offre cette citation pleine de sens : « Les danseurs sont des perfectionnistes qui visent la perfection. La perfection les représente dans leur entièreté de danseur pour saisir l’énergie et l’esprit du mouvement. Avoir eu une formation de danseuse, cela m’a aidée à anticiper les mouvements des danseurs et à connaitre le moment pertinent pour appuyer sur le déclencheur ! »

photo-de-danse

Photo de danse : Jack Brownhill & Rebecca Jones

Passionnée par le fusion de la danse et de la mode, Rebecca Jones visualise les scènes de danse et cherche les designers et les lieux qui correspondent à sa vision. Le Elle recherche une photographie qui démontre un style qui lui est propre pour révéler le meilleur de leurs capacités.

photo-de-danse

Photo de danse : Miles Harper & William Patrick Lishman

Retour sur le photographe Nicolas Shelby : il a été le photographe de « Riverdance » situé au Royaume-Uni.

Sa plus grande réussite a été la gestion d’une société de production de photos de danse. Ces photos ont été appréciées dans tous les pays.

photo-de-danse

Photo de danse : Rick Guest

Rick Guest est un photographe de talent qui a exposé une série de photos nommées « What Lies Beneath » à Londres en 2016. Ces photographies dévoilent des portraits de danseurs dans leurs tenues d’entraînement. Les modèles de ces séries sont les membres de troupes de danse de talent mondialement reconnu.

photo-de-danse

Photo de danse : Nicholas Bodych

Rick Guest considère la photo comme le moyen de figer l’instant. Son but : capturer le fugace et l’éphémère.

Pour lui, la photo de danse doit avoir une logique de trajet, d’un point A à un point B. Sa série de photographies à pour but d’utiliser la photo pour rendre visibles toute la trajectoire du mouvement. Ces clichés sont un grand hommage aux danseurs, à leur physique et leur agilité.

photo-de-danse

Source : Buzzfeed

Catégories
Actualité Histoire Photographe Photos anciennes

20 Photos anciennes de femmes qui on fait scandale

20 PHOTOS ANCIENNES DE FEMMES QUI ON FAIT SCANDALE

photos-anciennes-de-femmes-feminismeLe terme “scandal” a énormément évolué au fur et à mesure des années. Car, oui, vous le savez peut-être : autrefois, les femmes ne pouvaient par exemple pas conserver leur emploi si elles tombaient enceintes ou si elles se refusaient aux envies sexuelles de leur époux. Il leur était également interdit d’avoir une carte de crédit.

Oh. Vous pensez sans doute que je parle d’il y a cent ans ? Non. Énormément de choses qui nous semblent naturelles furent illégales pour la femme jusqu’aux années 1970. Même si les femmes continuent à présent à prendre en charge plus de choses que ce qui devrait être permis, il faut bien avouer que les femmes du passé sont de vraies héroïnes.

Des femmes ont déjà été arrêtées pour avoir posé pour des photographies en maillots de bain. Ci-dessous, 20 photographies de femmes qui ont généré des scandales et qui ont ainsi abouti à l’interpellation de quelques femmes, dont les seuls crimes, étaient de faire ce que tout homme avait l’autorisation de faire.

 


 

1. Au restaurant, jupe obligatoire.

1-photos-anciennes-de-femmes-yves-saint-laurent

En 1966, les femmes n’étaient pas autorisées à entrer dans les restaurants en pantalon, donc Yves Saint Laurent a fait le choix de fabriquer un tailleur pantalon juste pour les filles.

 

2. Annette Kellermann : pose en bikini.

2-photos-anciennes-de-femmes-maillot-de-bain-photo

En 1907, l’écrivaine, comédienne et nageuse professionnelle Annette Kellermann pose en bikini pour un photographe. Elle a été interpellée et accusée d’attitude “indécente”.

 

3. Un Bikini “indécent” .

3-photos-anciennes-jambes-nues

Cette femme a elle aussi été interpellée pour avoir porté un bikini et dévoilé ses jambes.

 

4. Association « British Women’s Suffrage Movement. »

4-photos-anciennes-de-femmes-votes-femmes

Membres du “British Women’s Suffrage Movement”, pris dans la capitale anglaise en 1906.

 

5. Maude Wagner : le tatouage avant sa démocratisation.

5-photos-anciennes-de-femmes-maude-wagner-tatouages

Première femme tatoueuse populaire qui a fait le choix de couvrir son corps de tatouage sur la peau bien avant que ce soit démocratisé. (En 1907 !)

 

6. Des cuisses nues en 1937.

6-photos-anciennes-de-femmes-jambes-nues

Ces deux femmes ont été les premières à apparaître en public à Toronto avec les cuisses nues en 1937.

7. Femmes en minijupe en 1965.

7-photos-anciennes-de-femmes-minijupes-1965

Deux femmes audacieuses qui portaient « effrontément » des minijupes à Capetown en 1965.

 

8. Jean Shrimpton : Courir en minijupe ?

8-photos-anciennes-de-femmes-jean-shrimpton-minijupe

 

En 1965, Jean Shrimpton a porté une mini-jupe aux courses de Melbourne. Ce qui a provoqué de nombreuses remarques.

 

9. Manifestation contre les maillots de bain « indécents ».

9-photos-anciennes-de-femmes-lila-lee-maillot-de-bain

Dans les années 1920, un groupe s’est formé pour manifester contre les «maillots de bain indécents». La comédienne Lila Lee est allée à l’encontre de ces manifestations via de nombreuses photographies. Elle nous démontre précisément ce qu’« indécent » pouvait signifier autrefois.

 

10. Elizabeth Eckford : Scinder les enfants ?

10-photos-anciennes-de-femmes-elizabeth-eckford

L’une des premières afro-américaines de l’enseignement supérieur à suivre des cours. C’était en 1957 quand l’instance judiciaire la plus haute a estimé illicite de scinder les enfants dans les universités.

 

11. Hedy Lemar : les femmes belles, intelligentes ?

11-photos-anciennes-de-femmes-hedy-lemar-actrice.pg

Hedy Lemar est une inventrice américaine qui a littéralement brisé le stéréotype d’après lequel les belles femmes n’ont pas la possibilité d’être intelligentes.

 

12. Mary Quant : inventrice de la minijupe.

12-photos-anciennes-de-femmes-minijupe-mini-jupe-mary-quant

Mary Quant est le cerveau qui se cache derrière la minijupe.

 

13. Paul Poiret : La liberté du corset.

paul-poiret-photos-anciennes-de-femmes

 

Paul Poiret, designer. Un homme à remercier pour avoir fait avancer la liberté du port du corset.

 

14. Prise d’empreintes après interpellation.

14-photos-anciennes-de-femmes-commissariat

Aux États Unis : Rosa Parks, au poste de police de l’Alabama en 1956, lors d’une prise d’empreintes après interpellation pour avoir refusée de laisser sa place aux Blancs dans un autocar.

 

15. Boycotte d’un magasin qui désire réintroduire les jupes longues.

15-photos-anciennes-de-femmes-boycotte

Ces femmes membres de « l’organisation des femmes face aux styles », ont boycotté un magasin qui désirait réintroduire des jupes longues et des hanches rembourrées. Los Angeles, 1947.

 

16. Senda Berenson : le Basketball féminin.

16-photos-anciennes-de-femmes-basketball

Senda Berenson était une joueuse américaine et la fondatrice du basketball féminin, qu’elle a créé en 1891 et dont la communauté masculine a «emprunté» les réglementations.

 

17. Maria Teresa de Filippis : conductrice de Formule 1.

17-photos-anciennes-de-femmes-formule-1-pilote

Maria Teresa de Filippis, une conductrice qui a été l’une des premières femmes à cavaler en Formule 1.

 

18. Ne pas distraire les congénères masculins.

18-photos-anciennes-de-femmes-ecole-minijupe

Ces deux femmes ont été renvoyées chez elles pour la simple et bonne raison que des pantalons serrés et les shorts avaient été bannis de leur école. Il était plus convenable que leurs congénères masculins ne soient pas distraits. Triste époque… (Ah. Pardon, il semble que ça soit encore le cas de nos jours.)

 

19. Billie Jean King : joueuse de tennis professionnelle.

19-photos-anciennes-de-femmes-billie-jean-king-tennis

 

Billie Jean King, joueuse de tennis professionnelle et détentrice de records pour son nombre de victoires à Wimbledon, a dirigé l’instauration de droits égaux entre humains et femmes.

 

20. Kathrine Switzer : premières femmes à courir le marathon de Boston.

20-photos-anciennes-de-femmes-kathrine-switzer-marathon

Kathrine Switzer en 1967. L’une des premières femmes à courir le marathon de Boston. Ce n’est qu’en 1972 que les femmes y ont été publiquement autorisées, d’où cette image où un des organisateurs du marathon s’efforce de l’emmener.

 


Sources : Brightside

Catégories
Actualité Histoire Photographe

Oeuvre Leonard de Vinci : carnets numérisés en haute résolution

Oeuvre Leonard de Vinci : carnets numérisés en haute résolution

Le musée londonien Victoria et Albert possède 5 carnets de Léonard de Vinci, et vient d’en publier deux sous une forme scannée en haute résolution.
On peut ainsi se promener dans ces dessins et textes qui datent des années 1480. L’artiste était ingénieur militaire pour le Duc de Milan.
Les carnets sont rédigés dans une écriture miroir qui se lit de droite à gauche. Ce qui demande un peu de pratique. Les raisons de ce choix font encore débat entre les experts : que ce soit pour décoder son travail ou faciliter l’écriture en tant qu’artiste gaucher.
L’ensemble de carnets s’appelle les « codex Forster » du nom de John Forster. Celui-ci en a fait la donation au musée en 1876. Les trois autres carnets seront numérisés pour les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci, en 2019.
 
oeuvre-leonard-de-vinci-carnet-british-library


 

Oeuvre Leonard de Vinci : ses travaux les plus secrets

Machines volantes, dessins révolutionnaires… La British Library ouvre au grand public les portes du monde de Léonard de Vinci. En numérisant ses travaux les plus secrets – et les plus incompréhensibles pour la plupart d’entre nous – avec des pistes pour les rendre plus accessibles à nos esprits.
Oeuvre Léonard de Vinci : Le Codex Arundel. Il s’agit d’une compilation des carnets de l’inventeur. Caché aux yeux de tous, hormis quelques chanceux collectionneurs, des centaines d’années durant. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, grâce au travail de numérisation de la British Library.

 


 

Oeuvre Leonard de Vinci : numériser, un long projet

Un long projet, entamé en 2007 en partenariat avec Microsoft sous le nom de « Turning the Pages 2.0 », qui proposait aux internautes de faire défiler les pages des carnets en y rajoutant des animations pour expliquer plus en détail le travail du peintre. Une manière de comprendre plus facilement comment fonctionnait son esprit.
De plus, selon The Guardian, après sa mort, c’est l’un de ses étudiants, Francesco Melzi, qui nous informe avoir : « ramené en Italie bon nombre de ses manuscrits et dessins. Les héritiers de Melzi, inconscients de l’importance de ces manuscrits, s’en sont débarrassés progressivement. »

oeuvre-leonard-de-vinci-scanner


 

Oeuvre Leonard de Vinci : 5000 pages écrites

Pour commencer, il faut savoir qu’il y a plus de 5 000 pages. Il s’agit de pages écrites dans le style si particulier de l’ingénieur, en miroir, lisible de droite à gauche. Parmi ces travaux, les cahiers numérisés par la British Library contiennent des schémas de diverses machines : « l’aéroplane, l’hélicoptère, le parachute, le sous-marin mais encore la voiture. C’était donc plus de 300 ans avant que beaucoup de ses idées soient mises en pratique. »

Les 570 pages de ce Codex Arundel porte le nom du collectionneur qui l’a apporté en Grande-Bretagne. Il faut souligner qu’il permet aux lecteurs de s’immiscer dans l’esprit quelque peu désorganisé de ce génie de la Renaissance. N’ayant jamais eu l’intention de publier ses écrits, il ne s’embarrassait donc pas de mettre de l’ordre dans ses recherches. Comme les lecteurs pourront le constater, il abordait régulièrement des réflexions autour de problèmes de mécanique.

L’artiste italien avait toujours tâché de coder ses écrits, les rendant les plus sibyllins possible pour éviter d’être déchiffré par le commun des mortels. Comment ? En utilisant la technique du miroir. Mais aujourd’hui, il semble que la technologie ait eu raison de sa volonté. Vous pouvez accéder au Codex Arundel sur le site de la British Library. N’ayez pas peur de ne rien comprendre : d’après l’institution britannique, « tout le monde peut étudier l’esprit de Leonard De Vinci ».

L’aspect le plus important de ce projet : Vous proposer un avant-goût de son travail à travers des écrits plus accessibles.

 
oeuvre-leonard-de-vinci-travaux oeuvre-leonard-de-vinci-travaux-secret oeuvre-leonard-de-vinci-numerise oeuvre-leonard-de-vinci-comprendre oeuvre-leonard-de-vinci-carnet oeuvre-leonard-de-vinci-artiste

 

Catégories
Actualité Photographe Tutoriel

Qu’est-ce qu’une photo interessante ?

INVENTION DE LA PHOTOGRAPHIE


La question « Qu’est qu’une photo intéressante ? » induit qu’il n’est pas question ici des photographies des autres, mais des siennes. Pour aller plus en profondeur sur cette question, nous sommes forcés de nous pencher d’abord sur un élément essentiel : existe-t-il une manière, un procédé précis pour réaliser des clichés intéressants ?.
Même si cela peut paraître étonnant, à cette interrogation, il ne peut y avoir qu’une réponse : « Ce n’est pas faisable ! »
Nous allons voir pourquoi dans cet article.


Une photo, c’est lié à l’émotion ?


photo-emotionsLa question n’est encore une fois pas si simple.
Il est certain qu’il nous arrive régulièrement une photo parce qu’un lieu nous semble intéressant, où l’on se sent bien, sans analyser sa structure et ce qui s’en dégage.
On peut prendre des photos simplement dans le but d’immortaliser un événement important ou marquant.
C’est ce qu’on appelle la photo liée à l’émotion. Une photo prise sur le moment.
Après avoir photographié cet événement, on peut rapidement s’apercevoir qu’elle ne rend pas forcément comme on l’aurait imaginé au départ.


Le selfie, de la photo ou du narcissisme ?


photo-selfieUn type de photographie de plus en plus courant : Le selfie.
Un genre qui immortalise un événement, un passage de votre vie.
C’est un type de photo que l’on pourrait classer à part.
Malgré tout, c’est un genre intéressant.
Oui. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle est liée au narcissisme.
Un moyen de montrer à ses proches que l’on existe.

Ce genre de photo a donné d’ailleurs naissance à tout un business : On peut trouver sans difficulté de nombreux accessoires, tels que des « bras » greffés à son téléphone.
Oui, elles sont intéressantes, mais ont la particularité d’être éphémère.
Les selfies seront-ils présents dans 20 ans dans des albums de familles ? Liés a un objet que l’on peut tenir entre nos mains en se remémorant le souvenir ?


Comment « Construire » et penser la photo ?


photo-cadrageLa solution pour avoir un rendu qui apporte un sentiment est de la penser, de la construire. Analyser sa structure, son cadrage, sa mise en scène.
Cependant, il n’existe pas de règles précises pour avoir une photo réussie. Pas à respecter des règles pour le plaisir de les appliquer.

Ma photo doit-elle être statique, dynamique ? Équilibrée, déséquilibrée ? Harmonieuse ?

Cette manière de construire consiste à observer la réalité. Tout en y apportant sa réalité pour que les conditions de votre photo soient intéressantes.

Finalement : Qu’est-ce qui peut rendre une photo intéressante ?


Une photo intéressante : La rareté


Un évènement important, temporaire et soudain apporte la rareté.
Ce n’est pas simple, mais très intéressant ! Avoir son appareil ou son smartphone avec soi est primordial bien entendu, mais il faut avoir la présence d’esprit de prendre la photo.
Dans ces situations, la chance d’assister au moment est primordiale, mais il faut avoir le coup d’oeil et la capacité à cadrer, mettre celle-ci en place en quelques secondes.


Une photo intéressante : Son originalité


L’originalité apporte une manière différente de voir un cliché, de le percevoir.
Pour ça, le traitement, le cadrage et la mise en forme doivent sortir des sentiers battus.
La façon de le regarder, donc de le voir, et de le traiter, de le cadrer, de le mettre en avant.
Elle peut être intéressante par son originalité. Elle peut envoyer une notion de curiosité, d’intrigue.
les spectateurs ne sont pas tous réceptifs à cette technique. Une photo non identifiable au premier coup d’oeil ne constitue pas un intérêt pour tous.
Pourquoi ? Parce que l’on est tous différents. Notre vécu a forgé notre personnalité et notre perception des choses.
Certaines personnes, au contraire, pourront être happées par quelque chose d’original.une sensation particulière étroitement liée au passé du spectateur.

Pourquoi ? Parce que notre vécu est fondateur de notre personnalité, donc de notre perception


Une photo intéressante : Le sujet.


La photographie portrait est répandue et très intéressante.
Il existe différentes formes de photos de ce type : des portraits individuels ou de groupe.

L’intérêt de ces photos vient de la possibilité de percevoir et de ressentir la personnalité du modele. Par sa mise en scène, sa posture.
Le traitement de sa luminosité, de sa colorimétrie et de son contraste permettent d’avoir un rendu qui génère un sentiment et nous rapproche de ce sujet, nous questionne sur sa personnalité.


Des points de vue différents sur la photo ?


photo-point-de-vuUne photo peut être perçue comme intéressante ou inintéressante selon le spectateur ou l’émetteur.

L’émetteur est la personne qui a pris ce cliché. Qui la perçoit comme intéressante.
Le récepteur est le spectateur de cette photographie.
On propose donc dans un second temps de la montrer a un ou plusieurs récepteurs. Une photo que l’on juge (en tant qu’émetteur) intéressante.

Une fois que le récepteur visionne ce cliché, on perçoit rapidement son ressenti. Votre cliché peut lui générer de l’intérêt, de l’intrigue, voire de le choquer. Ou… le laisser totalement indifférent.
Personne n’est contraint d’y trouver un intérêt.
Mais c’est le tout l’intérêt de cet outil : on peut partager ses goûts, ses perceptions, ses penchants, ses intérêts. Ouvrir une discussion entre émetteur et récepteur.

Finalement, une photo intéressante, c’est subjectif ?


Source : NikonPassion

Catégories
Actualité Histoire Photographe Photos anciennes

Invention de la photographie

INVENTION DE LA PHOTOGRAPHIE


histoire-de-la-photographie-presentationPourquoi aborder l’invention de la photographie ? La photographie est aujourd’hui ancrée dans nos vies. Elle est partout et fait partie de notre quotidien. Elle est utilisée dans le secteur scientifique, publicitaire ou personnel. Pour faire avancer la science, communiquer ou garder nos souvenirs intimes intacts.
Il est aujourd’hui délicat de concevoir un monde sans cet outil fantastique.
Pourtant, il y a seulement 200 ans, elle n’existait tout simplement pas. Durant la 1re moitié du XIXe siècle, de nombreuses expériences ont été conçues en France comme en Angleterre


INVENTION DE LA PHOTOGRAPHIE : LA DÉCOUVERTE


L’invention de la photographie figure parmi les diverses découvertes du monde arabe au Xème siècle.
L’élément fondateur de la photographie est La Chambre noire. Indissociable de l’histoire de la photo.

Malgré le principe précoce de Léonard de Vinci qui consistait à positionner l’image projetée dans une chambre noire, il faut patienter jusqu’en 1826 pour que Nicéphore Niépce la finalise avec une plaque d’étain polie, recouverte d’une solution de bitume de Judée et d’essence de lavande, qu’il laisse reposer pendant huit heures. L’invention est vite perfectionnée par Jacques Daguerre dont les premiers daguerréotypes ont été réalisés courant 1837.


INVENTION DE LA PHOTOGRAPHIE : PREMIÈRES EXPÉRIENCES PHOTOGRAPHIQUES


Aux alentours de l’année 1800, l’Anglais Thomas Wedgwood parvient à créer une image, en négatif et en noir et blanc, dans une camera nommée “obscura” et à la positionner sur du papier et du cuir blanc traité au nitrate d’argent. Ce “produit” chimique est célèbre depuis le Moyen Âge afin de l’obscurcir naturellement quand il est présenté à la lumière. Pourtant, Wedgwood n’est pas en capacité de garder irrévocablement l’image : ses parties plus claires finissent par s’assombrir rapidement. Sa découverte est rapportée au sein d’un journal scientifique en 1802 par un chimiste, Humphry Davy, au sein d’un article de presse traduit par la suite dans la langue de molière.


INVENTION DE LA PHOTOGRAPHIE : LES PREMIERS ESSAIS DE NIÉPCE


histoire-de-la-photographie-historique-photo

En 1816, une année avant la fin du certificat d’invention du pyréolophore, Claude Nièpce, frère de Nicéphore, s’exile dans la capitale, puis en Angleterre en 1817, pour vouloir utiliser la création du moteur. Nicéphore entreprend seul de nouvelles recherches sur un concept qui l’obsède depuis de nombreuses années : positionner sur une substance les photographies réceptionnées au fond des chambres noires. Jusqu’à présent, ces boîtes percées d’un gouffre pourvu d’une lentille projetant sur le fond, l’image renversée de la vue extérieure, n’avaient été exploitées que comme outil à dessiner.

 


INVENTION DE LA PHOTOGRAPHIE : LES INVENTEURS


george-eastman-invention-de-la-photographie1. GEORGE EASTMAN FONDATEUR DE KODAK

Inventeur brillant qui a révolutionné l’outil photographique. Il invente la production cinématographique de négatif et l’équipement photographique tout public.

louis-daguerre-invention-de-la-photographie2. LOUIS DAGUERRE ET LE DAGUERRÉOTYPE

Louis Daguerre est le concepteur du daguerréotype. Ses recherches avec Niepce lui ont permis de concrétiser la création la plus connue de ce milieu de siècle.

niepce-invention-de-la-photographie3. NICÉPHORE NIEPCE ET L’HÉLIOGRAPHIE

Est le concepteur de la photographie sous des tournures toujours non définies. C’est son rendez-vous avec Louis Daguerre co-inventeur qui va certifier cette invention.

fox-talbot-calotype-invention-de-la-photographie4. FOX TALBOT ET LE CALOTYPE

Est un précurseur de la photographie. Il est le concepteur du calotype, premier procédé avec négatif et positif. Principe même de la photo argentique.

john-hersche-invention-de-la-photographie5. JOHN HERSCHEL ASTRONOME ET PHOTOGRAPHE

Est un inventeur qui a compté dans la découverte de la photographie avec ses vertus de chimiste.

charles-negre-invention-de-la-photographie6. CHARLES NÈGRE UN DES PIONNIERS

Charles Nègre fait des études pour être peintre, par la suite il s’oriente petit à petit vers la photographie professionnelle qui se met à jour être un art à part entière.

 


INVENTION DE LA PHOTOGRAPHIE : UN ART À PART ENTIÈRE


histoire-de-la-photographie-histoireEn 1841, Fox Talbot invente le négatif, qui permet la multiplication des tirages positifs. Ces deux découvertes constituent l’aboutissement de recherches optiques commencées à la Renaissance italienne (caméra obscura, ou « chambre noire ») et d’études chimiques sur la sensibilité à la lumière des sels d’argent. Un appareil photographique est constitué d’une chambre noire et d’un objectif dont le fonctionnement est inspiré de celui de l’œil humain : le diaphragme se règle en fonction de l’éclairage extérieur.
Une pellicule photosensible est introduite dans l’appareil, à partir de laquelle le photographe obtient les négatifs (les valeurs sont inversées par rapport à la réalité) qui seront tirés ensuite sur papier, en couleurs ou en noir et blanc. La photographie est utilisée dans de multiples domaines, de la science aux médias et également en art. De nombreux photographes ont marqué l’histoire, de Nadar à Doisneau, en passant par les grands reporters tels que Capa et Cartier-Bresson, et tous ceux dont les clichés constituent une mémoire sociale : Brassai’, Boubat… Après 1930, la photographie, devenue un art à part entière, explore ses propres spécificités, avec notamment les oeuvres de Strand, Weston, Moholy-Nagy, Man Ray, Rodchenko.

En 1841, Fox Talbot invente le négatif, qui permet une augmentation des tirages positifs. Ces deux découvertes constituent la conclusion de recherches phares commencées à la renaissance italienne (caméra obscura, ou « chambre noire ») et d’études chimiques sur la sensibilité à la lumière des sels d’argent. Un instrument photographique inspiré de l’œil humain : le diaphragme se règle en fonction de l’éclairage extérieur. Une pellicule photosensible est introduite. Le photographe obtient les négatifs (les valeurs sont inversées face à la réalité) qui seront tirés par la suite sur papier, en couleurs ou en noir et blanc.

C’est après 1930 que la photographie, devenue un art à part entière, explore ses nombreuses spécificités fondatrices de notre utilisation actuelle de la photo.

Catégories
Actualité Photographe Photos anciennes

Lego Mania, ou la photo sous un autre angle

LA LEGO MANIA, OU LA PHOTO SOUS UN AUTRE ANGLE

Portait de photographe : Alain Russi.

Alain, j’aimerais commencer par te remercier d’avoir répondu à mes questions. C’est un plaisir de mettre en avant ton talent et tes photographies. Je crois pouvoir dire que je suis une fan de la première heure.
C’est avec toi que j’ai découvert la photo de Lego, et de personnages miniatures.

Alain, nous te retrouvons sur ta page Facebook LepetitAlain, page que j’apprécie tout particulièrement. Nous pouvons aussi te suivre sur Instagram @lepetitalain.

restauration de photo restauration photo restauration de photo restauration photo restauration photo restauration photo restauration de photographie restauration carte postale


J’aimerais commencer par te demander de me parler un peu de toi ?

Russi Alain, 40 ans, célibataire, paysagiste, fidèle en amitié. Aime les paysages, la photo, les animaux, raconter tout et n’importe quoi, aime surtout l’autodérision etc.


Depuis quand est-ce que tu te passionnes pour la photo ?

J’ai toujours aimé prendre des photos, comme tout le monde. Au début avec un appareil jetable, puis un Panasonic et pour Noel 2012 (je crois) on m’a offert un Sony Cyber Shot. Pour moi, il est génial car je peux sélectionner une couleur en particulier. Par exemple, je prends une photo en noir et blanc et je sélectionne que seul le rouge le bleu, le vert ou le rouge vont ressortir. De temps en temps, j’utilise aussi l’iPhone 6 qui prend aussi de très belles photos.


L’idée de mettre en scène des Lego t’est-elle venue immédiatement ?

Le 29 juin 2013, à l’exposition Lego Fanabrique (à Rosheim), j’ai acheté 3 figurines : Dark Maul, Obi-Wan Kenobi et Qui-Gon Jin. La photo n’était pas terrible car je l’ai juste posé un personnage dans l’herbe. Mais en zoomant, je me suis rendu compte que mettre des « jouets » en scène pourrait faire de belles photos.


Consacres-tu beaucoup de temps à ta passion ?

Tout dépend du temps que j’ai, de l’envie ou de l’environnement où je suis. En vacances, c’est plus facile, on a plus de temps pour prendre une photo ou créer une scène.
Pour rendre un cliché pas trop mal, je peux reprendre une vingtaine de fois la même photo, sous plusieurs angles différents, plus ou moins loin etc. En moyenne, je dois tourner à deux ou trois photos par mois (uniquement en lego ou avec une autre figurine- car je ne fais pas que du lego, j’aime bien utiliser d’autres figurines comme les Pop par exemple)


Aimes-tu également faire des photos de paysages, des portraits ou autres ?

A force de faire des photos de figurines, je me suis surpris à aimer faire des photos de paysage, de moment insolite, comme un ours qui dort dans un arbre (tu peux voir ma première photo sur Instagram).
J’ai aussi fait une photo de ‘pub’ pour le camping (NDL : La cousine d’Alain tient un camping absolument génial, à Soulac sur Mer. Le camping les Lacs) où je mets en scène un maitre nageur et deux poneys. J’ai intitulé cette photo aqua-poney en référence a de l’aquagym. Je suis pas fan de photo de portraits, car certaine personne n’aime pas forcement être prises en photo, et refuse d’être publié sur Instagram ou Facebook. Et il faut savoir que je partage 90% de mes photos sur les réseaux sociaux…


Dans une autre vie, aurais-tu aimé vivre de cette passion, ou considères-tu que cela doit rester récréatif ?

Dans une autre vie, oui pourquoi pas. Mais j’aime trop mon métier de paysagiste pour en changer. Pour le moment, je trouve que je fais des photos plus pour m’amuser en ce qui qui concerne les figurines. Et pour les paysages, c’est plus pour me souvenir de certains moments de la vie.


D’où te viennent tes idées ? Raconte-moi comment tu mets en scène tes personnages ?

Je ne sais pas trop. J’ai surement trop de choses dans la tête qui se croisent ! Sinon, c’est surement en observant ce qui m’entoure, le paysage, l’instant du moment, les gens, les animaux…


Je sais que tu utilises quelques astuces (la neige est du sucre glace sur tes photos de Lego, si je ne m’abuse)… Me dévoilerais-tu ta préférée ?

Je n’ai pas d’astuces spéciales. J’utilise ce que j’ai sous la main. J’ai déjà utilisé un crique pour soulever une camionnette, j’ai posé le lego de Hulk sous la roue et pris la photo de Hulk soulevant le pneu. Sans me vanter, je pense être le seul à avoir eu l’idée (mais je me trompe peut être). (Vante toi seulement, cette photo est génial).


D’après toi, quel est ton cliché le plus réussi ?

J’aime bien celle avec les Stormtrooper qui pêchent des cerises. Ou les daltons dans la neige, pour les photos de figurines.
Sinon j’aime bien les photos prise sur le moment. Celles où tu ne réfléchis pas à la photo que tu prends, où tu ne calcules pas l’angle le soleil etc.


Où peut-on te suivre ?

Sur Facebook ou Instagram : Mon nom est Lepetitalain.
Merci beaucoup de tes réponses Alain. C’est un plaisir pour moi d’avoir fait cette interview avec toi.
Le mois prochain, un nouveau portait de photographe dont la renommée n’est plus à faire dans le monde du Lego, Dominique Ambs.


jenny-lamotte-redactriceJenny Lamotte
Rédactrice Web