INVENTION DE LA PHOTOGRAPHIE


histoire-de-la-photographie-presentationPourquoi aborder l’invention de la photographie ? La photographie est aujourd’hui ancrée dans nos vies. Elle est partout et fait partie de notre quotidien. Elle est utilisée dans le secteur scientifique, publicitaire ou personnel. Pour faire avancer la science, communiquer ou garder nos souvenirs intimes intacts.
Il est aujourd’hui délicat de concevoir un monde sans cet outil fantastique.
Pourtant, il y a seulement 200 ans, elle n’existait tout simplement pas. Durant la 1re moitié du XIXe siècle, de nombreuses expériences ont été conçues en France comme en Angleterre


INVENTION DE LA PHOTOGRAPHIE : LA DÉCOUVERTE


L’invention de la photographie figure parmi les diverses découvertes du monde arabe au Xème siècle.
L’élément fondateur de la photographie est La Chambre noire. Indissociable de l’histoire de la photo.

Malgré le principe précoce de Léonard de Vinci qui consistait à positionner l’image projetée dans une chambre noire, il faut patienter jusqu’en 1826 pour que Nicéphore Niépce la finalise avec une plaque d’étain polie, recouverte d’une solution de bitume de Judée et d’essence de lavande, qu’il laisse reposer pendant huit heures. L’invention est vite perfectionnée par Jacques Daguerre dont les premiers daguerréotypes ont été réalisés courant 1837.


INVENTION DE LA PHOTOGRAPHIE : PREMIÈRES EXPÉRIENCES PHOTOGRAPHIQUES


Aux alentours de l’année 1800, l’Anglais Thomas Wedgwood parvient à créer une image, en négatif et en noir et blanc, dans une camera nommée “obscura” et à la positionner sur du papier et du cuir blanc traité au nitrate d’argent. Ce “produit” chimique est célèbre depuis le Moyen Âge afin de l’obscurcir naturellement quand il est présenté à la lumière. Pourtant, Wedgwood n’est pas en capacité de garder irrévocablement l’image : ses parties plus claires finissent par s’assombrir rapidement. Sa découverte est rapportée au sein d’un journal scientifique en 1802 par un chimiste, Humphry Davy, au sein d’un article de presse traduit par la suite dans la langue de molière.


INVENTION DE LA PHOTOGRAPHIE : LES PREMIERS ESSAIS DE NIÉPCE


histoire-de-la-photographie-historique-photo

En 1816, une année avant la fin du certificat d’invention du pyréolophore, Claude Nièpce, frère de Nicéphore, s’exile dans la capitale, puis en Angleterre en 1817, pour vouloir utiliser la création du moteur. Nicéphore entreprend seul de nouvelles recherches sur un concept qui l’obsède depuis de nombreuses années : positionner sur une substance les photographies réceptionnées au fond des chambres noires. Jusqu’à présent, ces boîtes percées d’un gouffre pourvu d’une lentille projetant sur le fond, l’image renversée de la vue extérieure, n’avaient été exploitées que comme outil à dessiner.

 


INVENTION DE LA PHOTOGRAPHIE : LES INVENTEURS


george-eastman-invention-de-la-photographie1. GEORGE EASTMAN FONDATEUR DE KODAK

Inventeur brillant qui a révolutionné l’outil photographique. Il invente la production cinématographique de négatif et l’équipement photographique tout public.

louis-daguerre-invention-de-la-photographie2. LOUIS DAGUERRE ET LE DAGUERRÉOTYPE

Louis Daguerre est le concepteur du daguerréotype. Ses recherches avec Niepce lui ont permis de concrétiser la création la plus connue de ce milieu de siècle.

niepce-invention-de-la-photographie3. NICÉPHORE NIEPCE ET L’HÉLIOGRAPHIE

Est le concepteur de la photographie sous des tournures toujours non définies. C’est son rendez-vous avec Louis Daguerre co-inventeur qui va certifier cette invention.

fox-talbot-calotype-invention-de-la-photographie4. FOX TALBOT ET LE CALOTYPE

Est un précurseur de la photographie. Il est le concepteur du calotype, premier procédé avec négatif et positif. Principe même de la photo argentique.

john-hersche-invention-de-la-photographie5. JOHN HERSCHEL ASTRONOME ET PHOTOGRAPHE

Est un inventeur qui a compté dans la découverte de la photographie avec ses vertus de chimiste.

charles-negre-invention-de-la-photographie6. CHARLES NÈGRE UN DES PIONNIERS

Charles Nègre fait des études pour être peintre, par la suite il s’oriente petit à petit vers la photographie professionnelle qui se met à jour être un art à part entière.

 


INVENTION DE LA PHOTOGRAPHIE : UN ART À PART ENTIÈRE


histoire-de-la-photographie-histoireEn 1841, Fox Talbot invente le négatif, qui permet la multiplication des tirages positifs. Ces deux découvertes constituent l’aboutissement de recherches optiques commencées à la Renaissance italienne (caméra obscura, ou « chambre noire ») et d’études chimiques sur la sensibilité à la lumière des sels d’argent. Un appareil photographique est constitué d’une chambre noire et d’un objectif dont le fonctionnement est inspiré de celui de l’œil humain : le diaphragme se règle en fonction de l’éclairage extérieur.
Une pellicule photosensible est introduite dans l’appareil, à partir de laquelle le photographe obtient les négatifs (les valeurs sont inversées par rapport à la réalité) qui seront tirés ensuite sur papier, en couleurs ou en noir et blanc. La photographie est utilisée dans de multiples domaines, de la science aux médias et également en art. De nombreux photographes ont marqué l’histoire, de Nadar à Doisneau, en passant par les grands reporters tels que Capa et Cartier-Bresson, et tous ceux dont les clichés constituent une mémoire sociale : Brassai’, Boubat… Après 1930, la photographie, devenue un art à part entière, explore ses propres spécificités, avec notamment les oeuvres de Strand, Weston, Moholy-Nagy, Man Ray, Rodchenko.

En 1841, Fox Talbot invente le négatif, qui permet une augmentation des tirages positifs. Ces deux découvertes constituent la conclusion de recherches phares commencées à la renaissance italienne (caméra obscura, ou « chambre noire ») et d’études chimiques sur la sensibilité à la lumière des sels d’argent. Un instrument photographique inspiré de l’œil humain : le diaphragme se règle en fonction de l’éclairage extérieur. Une pellicule photosensible est introduite. Le photographe obtient les négatifs (les valeurs sont inversées face à la réalité) qui seront tirés par la suite sur papier, en couleurs ou en noir et blanc.

C’est après 1930 que la photographie, devenue un art à part entière, explore ses nombreuses spécificités fondatrices de notre utilisation actuelle de la photo.