POURQUOI VOS ANCÊTRES NE SOURIAIENT-ILS PAS SUR LES PHOTOS ?

La photographie a réellement été mise en place courant 1820. Ce nouvel outil s’est développé petit à petit au cours du siècle.
On peut constater la présence de quelques sourires au début de la photographie, il a fallu cependant attendre les années 1920-1930 pour que les sourires commencent à se standardiser.


 

1. UNE CAUSE D’HYGIÈNE DENTAIRE ?

 
photo ancienne dentiste

Il existe une cause souvent abordée dans la non-présence de sourires sur les photos anciennes : L’hygiène dentaire. La dentition de l’époque peut sembler être une cause probable pour les premières photos.
Cependant, le directeur de la National Gallery situé en Australie refuse cette théorie.
Il met en avant la professionnalisation de la santé dentaire.

Il souligne également que la dentition de l’époque était considérée comme une normalité.
Donc aucunement une raison valable !


 

2. UN TEMPS DE POSE TROP LONG ?

 
temps-de-pose-photo-ancienne

Une autre raison qui justifierait le peu de sourires présents dans la photographie du 19ème siècle est le temps relativement long pour capturer la photo.
Les personnes photographiées ne pouvaient pas retenir une pose avec un sourire suffisamment
Cette théorie est un facteur cohérent, mais n’est pas la raison première.

La technologie nécessaire disponible pour capturer des poses et des expressions de visage comme un véritable sourire était possible bien avant que le sourire devienne un standard.


 

3. UNE NORME CULTURELLE ?

 
photo-ancienne-sourire

La raison la plus viable concernant ce manque de sourires est que des cette expression faciale était associés à de la folie, au bruit, à l’ivrognerie, et toutes sortes d’états d’être qui n’était pas socialement valorisant.
Les poses de l’époque étaient formelles, avec des expressions statiques.

Ce qui à modifié la vision du sourire dans la photo est dû également à la montée de la photographie instantanée, qui a encore démocratisé le médium.
La photographie a été standardisée, alors que la pose était dirigée par les photographes de l’époque.

L’accès aux appareils photo instantanés au coût abordable a bouleversé ces normes.
La photographie prise de manière spontanée et amateur a abouti à des photos libérées de toute norme.

La publicité a-t-elle poussée la démocratisation du sourire photographique ?

C’est à la fin de la Seconde Guerre mondiale que le changement radical des normes photographiques a été entièrement fait.
Le sourire globalisé a été entraîné par la démocratisation de la publicité qui a joué un rôle clé dans sa propagation.
La méthode de communication publicitaire s’est centrée vers le bonheur des consommateurs : l’utilisation de la photo dans les moments heureux.

publicité-ancienne-nikon

 


Source : Time.com